Appel à contribution 14e « Journée de la revue » Bastia juin 2019.

La 14e journée de la revue se propose d’explorer l’activité éditoriale des « émigrations » dans des contextes et configurations historiques différents. Au delà d’un inventaire préalable à toute approche, l’objectif est de mieux connaître et mesurer le poids de cette production – sa diffusion géographique, la sociologie des acteurs et le contenu – dans la variété des thèmes abordés.

Emigrations régionales

Corses de l’extérieur
dans le domaine corse la longue tradition des départs, vers le Continent ou l’Empire colonial a suscité de nombreuses publications. Cette rencontre doit permettre :
d’explorer la diversité des productions qui se développent en particulier à travers le phénomène amicaliste : Continent ( Paris, Marseille, Nice…), colonies… Algérie, et l’Empire colonial dans son ensemble.

Autres régions
Un exemple serait bienvenu du coté breton, basque, catalan, auvergnat ou alsacien…dans la variété des formes et des expressions assumées par ces émigrations.

Dégager l’évolution géographique et chronologique des créations de revues…
Analyer les thématiques qui s’élargissent dans le temps en notant la multiplication des titres qui assurent l’expression d’un courant de pensée, politique ou syndical et rendent compte de la diversité des points de vue. Ces créations peuvent également avoir pour origine un projet et une vision historique ou littéraire… Pensons à la revue du Bastion de France.
Les Annales de la Corse (Mattei, Paris 1875…) ouvrent une longue série de publications que l’on doit repérer et inventorier, qui peuvent faire l’objet d’une communication…La série de publications littéraires de l’Entre deux guerres à Nice, Aix, Marseille, Montpellier, avec l’Aloès, U Lariciu, Annu Corsu … peut fournir une autre vision…
Il convient enfin de s’interroger sur le milieu et l’origine des porteurs de projets éditoriaux, projets qui naissent à l’initiative d’une personne ou d’un groupe, dans un équilibre entre milieux insulaires et continentaux voire parisiens ; citons à titre d’exemple : Antoine Mattei créateur des Annales de la Corse (Paris), J.D. Guelfi l’Arimitu di a Machja à Aix-en-Provence…

Émigrations politiques
Nous pouvons aussi examiner les revues engagées en politique, notamment dans l’Entre-deux-Guerres, à l’exemple des émigrés russes à travers l’Europe après la révolution de 1917… Ou plus proche de nous, les communautés italiennes, confrontées à la propagande fasciste et qui s’expriment à travers de nombreuses publications. On peut attendre dans ce dernier cas une approche régionale en particulier du côté de la Sardaigne.
Ces exemples ne sont pas exhaustifs.

Toute proposition sera examiné avec un résumé d’une ou deux pages.

contact : asso.amis.bibliotheque.t.prela@gmail.com




La 12e journée de la revue. Bastia 7 juin 2017

Sur le thème « Femmes et revues » la 12e édition de la « Journée de la Revue » rassemble le monde des revues insulaires. Le colloque rassemble les chercheurs qui analysent la place des femmes dans le monde revuiste. Deux approches sont prévues :
– Rôle, implication, activité dans les revues…
– la représentation féminine (analyse d’un titre…)

La journée de la revue

Pour la dixième année consécutive, la bibliothèque patrimoniale Tommaso Prelà de Bastia organise la Journée de la Revue. En partenariat avec la CTC et la ville de Bastia, cet évènement se veut être un moment de réflexion et d’échange autour des revues scientifiques, culturelles et littéraire. A cette occasion, se tient un salon au cours duquel les revues viennent présenter leur actualité ainsi que leur projet au grand public. Ce salon s’associe chaque année à un colloque réunissant divers acteurs du monde des revues (revuistes, universitaires, libraires, etc.) autour d’un thème donné, cette année « Revues et Espace(s) ». Ce carnet de recherche aura pour ambition d’aborder le thème des revues par le prisme des Journées de la Revue d’hier à aujourd’hui. Il proposera, en même temps que l’actualité de l’édition 2015 (intervenants, conférences, expositions, revues présentes, etc.), une rétrospective des dix dernières années par la publication des actes des colloques précédents. Ainsi seront présentées diverses approches des revues autour des problématiques suivantes : – Les revues à l’ère du numérique – Revue et Identité – Revues sciences et techniques – Revues et réseaux – Les revues dans l’Histoire et Histoire des revues – Revue et Patrimoine – Revue, Art et Création – Revue et Espace L’objectif est d’appréhender la revue de manière ambivalente, à la fois source et objet de recherche. Il ne s’agit pas uniquement de se focaliser sur les productions insulaires mais bien d’élargir la réflexion à l’ensemble du monde des revues et ainsi mettre en lien ses différents acteurs.